Catégorie : Technologie des écouteurs

Comment fonctionne un écouteur ? Quelle technologie utilise-t-on pour fabriquer un écouteur ? Pourquoi y a-t-il différentes technologies ? Comment réparer un écouteur ? Comment fonctionnent les écouteurs sans fil ?

La technologie orthodynamique

Ecouteurs planar dynamiques La technologie dite orthodynamique est aussi appelée planar dynamique ou isodynamique. En réalité, il s’agit d’une variante du système électrodynamique. Une bobine conductrice très fine enroulée en spirale (ou en zig-zag) est imprimée sur une membrane isolante légère placée entre deux réseaux d’aimants puissants (au néodyme). La bobine est connectée à la sortie de l’ampli BF, et le champ magnétique variable créé dans la bobine provoque son déplacement entre les deux réseaux […]

Fonctionnement des écouteurs électrostatiques

Ecouteurs électrostatiques : comment ça marche ? Les écouteurs électrostatiques sont composés de la même façon que les haut-parleurs électrostatiques. On trouve peu de documents sur le sujet car la plupart des écouteurs et des haut-parleurs sont de type électrodynamique. Seuls les puristes (mélomanes avertis) utilisent des écouteurs électrostatiques. Les cellules de casques audio électrostatiques sont assez volumineuses (diamètre de 5 cm a moins) et ne peuvent pas être incorporées dans des écouteurs intra-auriculaires. Elles […]

Ecouteur PTT

Ecouteur supplémentaire de U43 Les postes téléphoniques de type U43 (diffusés par les PTT en 1943) étaient équipés d’un écouteur supplémentaire. Cet écouteur très sensible avait une impédance de 2000 ohms et convenait pour fabriquer un poste « à galène » (sans amplification). Il était constitué de deux bobines placées dans le champ d’un aimant puissant. Les variations de tension aux bornes des bobines faisaient varier de champ magnétique, et actionnaient une membrane en fer doux placée à faible […]

Capsules d’écouteurs électrodynamiques

Ecouteurs électrodynamiques   Voici quelques modèles de capsules électrodynamiques d’écouteurs qui transforment une tension électrique en signal acoustique. On aperçoit la bobine (en fil de cuivre vernis) dont l’impédance est de quelques dizaines d’ohms. La bobine est placée dans le champ d’un aimant puissant (néodyme par exemple). Cette bobine est solidaire d’une membrane pour produire un déplacement d’air. La taille de ces capsules est compatible avec celle des écouteurs (entre 2 cm et 5 cm). La […]

Page suivante »