Ecouteurs électrodynamiques


Warning: Undefined array key "juiz_sps_order" in /homepages/12/d759541256/htdocs/ecouteurs/wp-content/plugins/juiz-social-post-sharer/inc/front/buttons.php on line 302

Capsules d’écouteurs électrodynamiques

 

Capsules électrodynamiques d'écouteursVoici quelques modèles de capsules électrodynamiques d’écouteurs qui transforment une tension électrique en signal acoustique. On aperçoit la bobine (en fil de cuivre vernis) dont l’impédance est de quelques dizaines d’ohms. La bobine est placée dans le champ d’un aimant puissant (néodyme par exemple). Cette bobine est solidaire d’une membrane pour produire un déplacement d’air. La taille de ces capsules est compatible avec celle des écouteurs (entre 2 cm et 5 cm). La connexion électrique est faite en soudant deux fils sur des cosses ou en utilisant un circuit imprimé souple inséré dans un mini connecteur.

Les capsules électrodynamiques sont réversibles : on peut produire une tension électrique aux bornes de la bobine en faisant bouger la membrane. Elles peuvent donc être utilisées en microphone. Mais pour fabriquer un microphone Hi-Fi, il faut optimiser tous les paramètres, et les capsules de microphones de qualité n’auront pas exactement la même forme ni les mêmes caractéristiques électriques que les capsules d’écouteurs.

Haut-parleur électrodynamique

Voici le schéma de fonctionnement d’un haut-parleur électrodynamique. La bobine solidaire de la membrane est placée autour d’un aimant. Lorsqu’un courant passe dans la bobine, il déplace la membrane car le champ magnétique produit par le courant réagit avec le champ magnétique fixe de l’aimant, un peu comme quand on approche un amant d’une aiguille de boussole.

Un courant alternatif déplacera la bobine, donc la membrane qui provoquera un déplacement de l’air similaire au courant dans la bobine. Ce déplacement d’air produit des pressions variables, donc un son audible qui se propage vers nos oreilles.

Lorsque l’on utilise deux haut-parleurs pour produire un son stéréophonique il est important qu’ils soient « en phase », c’est-à-dire que les courants de chaque canal produisent les mêmes effets, en déplaçant la membrane dans le même sens lorsque l’on applique un courant identique de chaque côté. Dans le cas où les haut-parleurs sont en opposition de phase, les pressions produites par les membranes se soustraient au lieu de s’additionner.

Source : Wikipédia

Schéma de coupe d'un haut-parleur électrodynamique