Recherche

Utilisation d’écouteurs dans une gare

ado-ecouteursAmende pour des écouteurs trop bruyants

En mai 2013, un adolescent a été verbalisé à la gare de Reims parce qu’il utilisait des écouteurs en ayant réglé le volume sonore à un niveau qui incommodait les personnes à proximité. De nombreux articles de presse on relaté cette histoire dans la rubrique « faits divers ».

L’amende de 45 euros exigée au départ par l’agent de la SNCF est passée à 75 euros parce que le jeune homme ne pouvait pas payer sur place. En effet, dans ce cas les frais de dossier ajouté à l’amende s’élèvent à 30 euros. En 2014, suite au retard parce que la mère refusait de payer l’amende, le montant est passé à 300 euros car des frais de procédure de recouvrement du Trésor public ont été ajoutés.

A la base, le jeune homme a été verbalisé à cause du trouble créé par le volume sonore excessif produit par ses écouteurs. Des usagers lui avaient fait des remarques poliment. Mais malgré ces remarques, il a refusé de réduire le volume sonore. Un agent de la SNCF est alors intervenu pour demander à l’ado de baisser le son, mais il a de nouveau refusé. C’est à ce moment qu’il a été verbalisé. Dans une lettre du 24 mars 2014, le président de la SNCF a précisé que le jeune homme avait placé ses écouteurs autour du cou (comme des petits haut-parleurs) et pas sur ses oreilles. On comprend mieux le trouble provoqué au voisinage.

La direction juridique de la SNCF justifie cette amende en invoquant l’article 74 d’un décret du 22 mars 1942 qui interdit « aux voyageurs et aux autres usagers de faire usage sur les quais d’appareils ou instruments sonores ».

 

Références :

Ce site utilise des cookies provenant de Google afin de fournir ses services, personnaliser les annonces et analyser le trafic. Les informations relatives à votre utilisation du site sont partagées avec Google. En acceptant ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies. Plus d'infos sur les cookies

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités ciblées adaptées à vos centres d’intérêts et réaliser des statistiques de visites.
Comment Google utilise les cookies
Si vous n'acceptez pas les cookies, vous pouvez simplement aller voir ailleurs !

Fermer