Recherche

Musique hallucinogène

Peut-on se droguer en écoutant certains sons ?

Musique hallucinogèneCertaines fréquences sonores arrangées de façon répétitive pourraient avoir des effets hallucinogènes sur ceux qui les écoutent. En 2010, plusieurs articles sont parus sur le sujet suite à l’apparition de sites web vendant en ligne des morceaux « planants » en promettant des effets inédits. Mais aucune loi nouvelle n’a été promulguée, ce qui permet de douter des propriétés réelles des musiques incriminées. Donc, pour le moment on peut écouter sans danger pour sa santé n’importe quelle musique, quels que soient les arrangements de fréquences, naturels ou artificiels. Bien sûr, il ne faut pas dépasser le nombre de décibels recommandé par les médecins et ne pas traverser au feu vert devant un bus en étant plongé dans son univers musical.

Certains spécialistes notent cependant que si l’on s’allonge dans le calme avec les yeux fermés, des musiques basées sur des battements binauraux peuvent avoir un effet relaxant. Les battements binauraux ont été découverts en 1839 par Heinrich Wilhelm Dove. La technique consiste à envoyer dans chaque oreille des sons décalés de quelques Hz en fréquence. Lorsque l’on écoute deux fréquences très proches, on entend un « battement » égal à la différence des deux fréquences. Dans le cas des sons binauraux, le battement doit être inférieur à 30 Hz. Mais l’effet des sons binauraux sur le psychisme n’a pas été prouvé scientifiquement, les résultats ne sont pas reproductibles et ils dépendent beaucoup de chaque individu.

La musicothérapie existe, mais elle n’est pas remboursée par la Sécurité Sociale. Pourtant, les gens qui ont un casque audio sur les oreilles n’écoutent pas tous le cours de la Bourse ou des commentaires d’événements sportifs. Une majorité écoute de la musique. Et si l’on demande à ces personnes pour quelle raison elles écoutent de la musique, elles répondront que c’est pour oublier le stress au travail, ou pour se motiver, pour se mettre en forme le matin, pour trouver un rythme en faisant du sport, etc. La musique a donc bien un effet réel sur l’être humain ! Mais chacun trouve son bonheur individuellement parmi des millions de morceaux de musique et d’assemblages de sons, et l’effet produit n’est pas répétitif ni mesurable objectivement.

Si vous découvrez le sujet, faites-vous une idée sur les musiques « spéciales » (musiques relaxantes, battements binauraux) en ajustant votre meilleur casque audio et en écoutant quelques extraits sur les sites ci-dessous.

 

 

Quelques exemples de musique « hallucinogène » :

Ce site utilise des cookies provenant de Google afin de fournir ses services, personnaliser les annonces et analyser le trafic. Les informations relatives à votre utilisation du site sont partagées avec Google. En acceptant ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies. Plus d'infos sur les cookies

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités ciblées adaptées à vos centres d’intérêts et réaliser des statistiques de visites.
Comment Google utilise les cookies
Si vous n'acceptez pas les cookies, vous pouvez simplement aller voir ailleurs !

Fermer