Recherche

Un casque audio électrostatique fabriqué maison

DIY casque électrostatiqueConstruction d’un casque électrostatique

Andrew Radford est un passionné de Hi-Fi qui a fabriqué son propre casque électrostatique. Après avoir construit lui-même des haut-parleurs électrostatiques pour ses enceintes acoustiques et les amplificateurs adaptés, il s’est lancé dans la fabrication d’un casque audio.

Les cellules des écouteurs sont constituées de deux grilles métalliques perforées circulaires de 95 mm de diamètre avec un diaphragme isolant pris en sandwich. Les deux grilles (appelées stators) sont séparées du diaphragme par des rondelles isolantes (entre 0,4 et 1 mm d’épaisseur) pour que les trois éléments ne soient pas en contact direct. Le diaphragme est découpé dans du mylar. Le nom scientifique du mylar (marque déposée Mylar) est polytéréphtalate d’éthylène (ou PET). Le mylar doit être tendu à plat sans plis avant d’être posé entre les grilles. La méthode pour installer et coller la feuille de mylar est décrite (en anglais) et illustrée dans l’article.

 

Les écouteurs électrostatiques exigent une tension continue de polarisation pour fonctionner correctement et doivent être reliés à un amplificateur audio spécial qui délivre une tension modulée élevée en sortie. La tension de polarisation de 450 volts est appliquée à travers une résistance de 20 MΩ pour limiter le courant en cas de court-circuit ou de contact accidentel avec l’utilisateur du casque. La haute tension est obtenue en utilisant deux transformateurs (un abaisseur puis un élévateur) pour isoler correctement la tension du secteur (230 volts) par rapport au casque.

Toutes les étapes de la réalisation des écouteurs, le câblage de la haute tension et la connexion à l’amplificateur sont présentés en plus de 20 photos dans l’article d’Andrew Radford. Sur le même site web, on trouve le schéma d’un amplificateur à triodes avec une liaison directe de la sortie réalisé par l’auteur. On peut ajouter deux condensateurs en série avec les sorties pour éviter d’être relié directement aux 600 volts d’alimentation des tubes. Le casque est connecté par 6 fils bien isolés à la sortie de l’amplificateur spécial. La prise qui doit offrir au moins 6 électrodes et une isolation haute tension ne peut pas être standard : ce ne sera donc pas un jack.

 

Si l’on relie ce genre de casque électrostatique à la sortie écouteurs d’un amplificateur audio standard, il ne fonctionnera pas. On doit en plus appliquer une haute tension de polarisation (ici de 450 volts mais la valeur n’es pas critique).

 La monture du casque (oreillettes et arceau) est récupérée sur un ancien casque dynamique. On devine que le diamètre de la cellule électrostatique a été choisi d’après les dimensions du casque modifié.

 

Article : Fabriquez vous-même un casque audio électrostatique

Ce site utilise des cookies provenant de Google afin de fournir ses services, personnaliser les annonces et analyser le trafic. Les informations relatives à votre utilisation du site sont partagées avec Google. En acceptant ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies. Plus d'infos sur les cookies

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités ciblées adaptées à vos centres d’intérêts et réaliser des statistiques de visites.
Comment Google utilise les cookies
Si vous n'acceptez pas les cookies, vous pouvez simplement aller voir ailleurs !

Fermer